Focus sur

Vélotypiste : définition du métier et déontologie

main-sur-velotypeLes vélotypistes assurent l’accessibilité de toute communication orale par transcription de la parole en temps réel, permettant notamment aux publics de personnes sourdes ou malentendantes et à leurs interlocuteurs d’échanger en toute indépendance.

Les vélotypistes sont dûment formés selon un code déontologique qui s’articule autour de trois piliers : confidentialité, fidélité et neutralité.

Confidentialité : Les vélotypistes sont tenus au secret professionnel dans l’exercice de leur profession. Si nécessaire, le partage du secret ne peut se faire qu’entre vélotypistes intervenant sur une même prestation. Le fichier numérique du texte saisi en temps réel au cours de la prestation est détruit après avoir été restitué au commanditaire.

Fidélité : Les vélotypistes ont pour mission de retranscrire tous les échanges en direct. Lorsqu’une reformulation est nécessaire, ils sont tenus de restituer les messages sans en dénaturer le sens.

Neutralité : Les vélotypistes n’interviennent pas dans les échanges, leurs opinions et sentiments personnels ne doivent pas paraître dans la transcription.

IMG_5979